Avec cette exposition consacrée aux Olmèques, le musée du quai Branly – Jacques Chirac nous plonge au cœur de l’une des civilisations les plus mystérieuses du continent américain. Une occasion unique d’en apprendre davantage sur cette toute première civilisation précolombienne qui s’est éteinte sans que l’on puisse en comprendre véritablement les raisons.


UNE AURA DE MYSTÈRE

Née 1900 ans avant J.C. sur les plaines côtières bordant le Golfe du Mexique, la civilisation Olmèque s’est progressivement développée jusqu’à devenir l’un des empires les plus influents de l’Amérique précolombienne, et ce, jusqu’à son effondrement quelques siècles avant notre ère. 

Elle constitue ainsi la plus ancienne civilisation mésoaméricaine connue et est souvent considérée comme la « culture-mère », au sens où l’ensemble des civilisations qui lui ont succédé partagent avec elle de nombreuses caractéristiques.

Tête colossale n°4, site de San Lorenzo, Veracruz, Mexique, Museo de Antropologia de Xalapa.

En partenariat avec le Musée National d’Anthropologie de Mexico, le Musée du quai Branly – Jacques Chirac nous invite à découvrir, à travers plus de 200 pièces, l’incroyable richesse de cette civilisation précolombienne. 

Passé l’émerveillement face aux monumentales têtes humaines venues des sites de San Lorenzo et de La Venta, une foule de questions viendront vous habiter :

Comment les olmèques sont-ils parvenus à déplacer ces immenses blocs de basalte sur plus de cent kilomètres ?

Ces statues représentent-elles un souverain ou un ennemi décapité ? 

Le mystère reste entier, mais autour de l’exposition, des rencontres, des tables rondes, des ateliers pour enfants et une soirée dédiée aux arts et à la culture du Mexique incluant visites inédites de l’exposition, workshops, performances et DJ’s vous permettront certainement d’en apprendre davantage.

DES TRÉSORS DE FINESSE

Le musée du quai Branly – Jacques Chirac nous offre ainsi une exposition en tout point passionnante et qui révèle d’authentiques chefs d’œuvres de l’art précolombien comme cette fascinante statue brisée de La femme sacrifiée, découverte en 2005 sur le site de Tamtoc au fond d’un bassin surmonté d’une statue de prêtresse entourée de deux autres statues décapitées ou encore cet énigmatique Adolescent huastèque, dont le corps entier est recouvert d’une constellation de motifs impénétrables.

L’Adolescent huastèque, Tamuín, San Luis Potosí, Mexique. Museo National de Anthropologia, Mexico.
Sculpture de “La femme Scarifiée”, site de Tamtoc, San Luis Potosi, Mexique.


INFORMATIONS PRATIQUES


Statue Olmèque – Museo Nacional de Antropologia
  • TITRE : Les Olmèques et les Cultures du Golfe du Mexique
  • LIEU : 37 quai Branly 75007 Paris
  • HORAIRES : Mardi à dimanche 10h30-19h
  • DATES : Jusqu’au 3 octobre 2021
  • TARIF : 9-12 €
  • RENSEIGNEMENTS : www.quaibranly.fr
  • TÉLÉPHONE : 01 56 61 70 00