Le musée Maillol accueille dans ses murs l’œuvre de Steve McCurry, l’un des photographes contemporains les plus renommés au monde. Né à Philadelphie en 1950, Steve McCurry a fait à plusieurs reprises le tour de la planète avec sa caméra en bandoulière, n’hésitant pas à risquer sa vie pour capturer des images sous le feu de l’action. Ses clichés puissants mettent sur le devant de la scène des populations frappées par les guerres et les conflits armés.


STEVE MCCURRY ET L’AFGHANISTAN

À ce moment précis, Steve McCurry est loin d’imaginer qu’il est en train de prendre LA photo de sa carrière. Nous sommes en 1984 et le photographe se rend à Nasir Bagh, un camp de réfugiés situé au Pakistan non loin de la frontière avec l’Afghanistan. C’est là qu’il croise Sharbat Gula, une jeune fille Afghane aux mystérieux yeux verts qui accepte, mi-méfiante, mi-curieuse, de poser pour lui.

Tout le monde connait la suite de l’histoire… Cette photo deviendra la plus célèbre couverture du National Geographic et propulsera son auteur au sommet. Elle fera le tour du monde à une époque où il n’y avait encore ni réseaux sociaux ni Instagram.

Nuristan, Afghanistan, 1979 © Steve McCurry

Les liens de Steve McCurry avec l’Afghanistan sont très profonds. En effet, il fut le tout premier photographe à se rendre sur place pour témoigner du conflit qui opposait à l’époque les moudjahidines à l’Armée rouge. Pour cela, il fut accueilli et guidé par un groupe de combattants qui l’ont fait entrer dans le pays déguisé en Afghan.

L’exposition s’ouvre sur une sélection de photographies en noir et blanc prises par McCurry en 1979 et 1980 au cours de son premier voyage en Afghanistan. Il découvre alors de nombreux villages dévastés par les russes, mais aussi un pays à la beauté naturelle spectaculaire.

Kaboul, Afghanistan, 1992 © Steve McCurry

L’ÊTRE HUMAIN AU CENTRE DE LA PHOTO

Dans cette rétrospective, vous trouverez plus de 150 clichés pris au cours de ses nombreux voyages en Afghanistan, en Asie du Sud-Est, en Afrique ainsi qu’en Amérique latine. À travers ces images aux couleurs intenses, presque saturées, Steve McCurry rend hommage aux populations civiles, celles qui souffrent toujours des retombées des conflits.

Ses photos témoignent avec dignité et respect des conditions de vie de ces hommes et de ces femmes pris dans le tourbillon de l’Histoire. L’être humain est au centre de la photo.

Exposition Le monde de Steve McCurry @ Musée Maillol

« La photographie est un moyen d’expression d’une puissance indéniable. Libérée des contraintes du langage, elle exploite les qualités uniques d’un instant singulier figé dans le temps. »

De leur simple regard, les personnes immortalisées par le photographe semblent vouloir communiquer avec nous. Des regards que Steve McCurry saisit à la perfection, déclenchant sa prise de vue au moment idoine, comme dans l’iconique portrait de la jeune fille afghane. Personne n’a pu oublier l’intensité de ce regard chargé d’inquiétude quant à l’avenir.

Crédits photos : Havana, Cuba, 2010 © Steve McCurry (photo de couverture)


INFORMATIONS PRATIQUES


Affiche de l’exposition Le monde de Steve McCurry
  • TITRE : Le monde de Steve McCurry
  • ADRESSE : Musée Maillol, 59 – 61 rue de Grenelle 75007 Paris
  • HORAIRES D’OUVERTURE : tous les jours de 10h30 à 18h30. Nocturne les mercredis jusqu’à 22h
  • DATES : du 9.12 au 29.05 2022
  • TARIF : 13 € – 15 €
  • RENSEIGNEMENTS : Musée Maillol