Présenté cette année à Cannes classics en version restaurée, ce film de 1963 signé Ana Mariscal est une perle du cinéma espagnol. Cette pionnière du 7e art qui a également été actrice, scénariste et productrice, entame dès l’orée des années 50 une carrière de réalisatrice. Avec Le chemin, elle nous propose de vivre à travers les yeux d’un enfant un étonnant et fascinant voyage à travers une Espagne d’un autre temps. Un pays en noir et blanc, marqué par la tradition et dans lequel la vie dans les villages et les campagnes bat son plein.


DELIBES ET ANA MARISCAL

Inspiré du roman de l’écrivain Miguel Delibes, Le chemin raconte l’histoire de Daniel (le Hibou), un enfant d’un petit village castillan qui se prépare à quitter l’endroit qui l’a vu naître pour étudier en ville. Daniel, qui ne souhaite pas partir, passe ses derniers jours comme à son habitude aux côtés de ses inséparables amis, Roque « le Bouseux » et German « le Teigneux ». Ils jouent, s’amusent à faire des blagues, et surtout, observent le monde singulier des adultes, un monde incompressible et fascinant à la fois.

Ana Mariscal a été la première à entrevoir tout le potentiel cinématographique des romans de Delibes et Le chemin fut ainsi la première adaptation sur grand écran de l’un de ses ouvrages. Le chemin est son septième long métrage et l’une de ses réalisations les plus personnelles : « Un film sans concession, le plus pur, celui qui correspond le plus à moi et à mes goûts » Expliqua-t-elle à l’époque. Mariscal co-écrit le scénario aux côtés de José Zamit et avec la collaboration de Delibes lui-même.

CRITIQUE DE LA CENSURE ET DE LA SOCIÉTÉ DE L’ÉPOQUE

L’incomparable voix off de Mariscal entre en scène dès les premières minutes du film. Elle nous présente alors le village où prend corps l’action. La réalisatrice met le poids de l’histoire dans les rites d’initiation et le passage à l’âge adulte du jeune Daniel et de ses copains.

Mention spéciale aux scènes de l’arrivée du cinéma au village dans lesquelles le personnage du curé et le bataillon de béates qui le secondent prennent les devants au gré de situations rocambolesques. Des scènes grâce auxquelles Mariscal dresse un portrait plein d’humour de la censure et des mœurs très conservatrices qui sévissaient à l’époque. 

Cette critique ouverte a sans doute été un obstacle majeur à la promotion du film qui n’a jamais été soutenu par le régime franquiste. D’ailleurs il n’existe aucune trace d’une quelconque avant-première, hormis une projection à Candeleda (Ávila), le village où le film a été tourné.   

Crédits Photos : Karma Films


FICHE DU FILM


Affiche du film Le chemin
  • Titre original : El camino
  • De : Ana Mariscal
  • Avec : José Antonio Mejías, Maribel Martín, Julia Caba Alba, Asunción Balaguer
  • Date de sortie : 13 octobre 2021
  • Durée : 1h 31 min
  • Distributeur : Karma Films
  • Selection Cannes Classics 2021