Après une interruption de quelques mois La Maison de l’Amérique latine réouvre l’exposition consacrée à l’artiste cubain Agustín Cárdenas (1927-2001). L’exposition dévoile l’œuvre graphique de ce créateur cubain, l’un des plus grands sculpteurs du XXe siècle au même titre que Brancusi, Arp, Henry Moore et Giacometti.


Agustín Cárdenas est sculpteur mais aussi un insatiable dessinateur, une facette bien moins connue de cet artiste hors pair que la Maison de l’Amérique latine et la commissaire de l’exposition Elena Cárdenas Malagodia ont souhaité ici mettre en avant.

Dès l’entrée, une sculpture-totem noire et blanche, en bois et plus tard en bronze intitulée Mon ombre après minuit, qui donne son nom à l’exposition, accueille le visiteur. Celle-ci représente l’âme du poète. Elle est le symbole chez Cárdenas de l’union entre le dessin et la sculpture.

Vous retrouverez ainsi une centaine de dessins, gouaches, peintures ainsi que plusieurs sculptures réalisées à Paris, ville où il résida de longues années. La plupart de ces œuvres sont inédites et n’ont jamais été montrées au public jusqu’à présent.

Agustin Cardenas, sans titre.

L’imaginaire sensuel et flamboyant d’une vision poétique du monde, dramatique ou teintée d’humour de l’artiste cubain éclabousse les murs. La femme, le couple, la mère et l’enfant, l’amour et la nature en une variété étincelante de formes et de couleurs, dialoguent, révélant tout le processus artistique.

« Au cours d’une carrière s’étalant sur cinq décennies, Cárdenas a utilisé alternativement les outils de la sculpture et du dessin, brouillant, voire abolissant les frontières entre pratiques spécifiques, afin de réconcilier les antinomies apparentes – noir et blanc, obscurité et lumière, nuit et jour, intérieur et extérieur, inconscient et conscience, rêve et éveil – et d’élaborer un corpus d’œuvres harmonieux, sensuel et cohérent. » nous dit ainsi l’historienne de l’art américaine Susan Power.

Une exposition à ne pas manquer !


INFORMATIONS PRATIQUES


cardenas mon ombre sculpture
Cárdenas et Mon ombre après minuit, 1963 – Pierre Golendorf
  • TITRE : Cárdenas, mon ombre après minuit
  • LIEU : Maison de l’Amérique latine 271, bd Saint Germain 75007 Paris
  • HORAIRES : Mardi à dimanche 10h30-19h
  • DATES : Du 9 juin au 6 août 2021
  • TARIF : gratuit
  • RENSEIGNEMENTS : www.mal217.org
  • TÉLÉPHONE : 01 49 54 75 00