Rencontre avec Pacific Mambo Orchestra

" On est très excités à l'idée de jouer à Tempo Latino "

pacific mambo orchestra

Ils auront la lourde responsabilité d’ouvrir les hostilités dans les arènes de Vic-Fezensac le 29 juillet prochain pour le festival Tempo Latino. Mais on peut leur faire confiance. Sur scène, le Pacific Mambo Orchestra, ce sont 20 musiciens accomplis qui vont vous faire revivre l’âge d’or des latin big bands. Un savoir-faire gratifié en 2013 d’un Grammy Award et un plaisir rare de pouvoir les découvrir sur scène, tant cette formation originaire de San Francisco ne se déplace qu’exceptionnellement sur le Vieux Continent… Pour en apprendre davantage sur ce gargantuesque latin big band, nous avons posé quelques questions à l’un de ses deux fondateurs, Steffen Kuehn.


QTP – Le Pacific Mambo Orchestra est un latin big band très ancré dans les années 40, 50 et 60, mais qui réinterprète cet héritage de façon totalement actuelle. Comment l’aventure a-t-elle commencée ?

Christian Tumalan et moi avons monté le groupe en octobre 2010. Le point de départ du Pacific Mambo Orchestra, c’est notre passion commune pour les big band classiques américains, ceux dans lesquels tu vas retrouver un maximum de cuivres et d’instruments à vent. Tu combines ça avec des rythmes latino-américains et tu te retrouves avec un latin big band ! Monter un tel groupe nous a ouvert tout un champ de possibilités, tant du point de vue de la composition que des arrangements. Nous avons pu nous appuyer sur les textures et la densité que peut offrir une aussi large section de cuivres, qui comprend 4 trompettes, 4 trombones et 5 saxophones. À l’arrivée, on se retrouve avec tout un ensemble de sonorités inédites, que tu ne peux pas obtenir avec une section de cuivres basique…

Vous naviguez entre salsa, mambo, latin jazz, cha-cha-cha, mais le Pacific Mambo Orchestra n’a rien de passéiste. Du reste, vous mixez souvent ces styles classiques avec des éléments venus du hip-hop, du R’n’B, de la pop, de la soul et de façon très efficace, comme sur Pacific Mambo Dance, par exemple… Quel est votre public et comment les jeunes générations réagissent-elles à votre musique ?

Notre public est d’une très grande variété et le fait d’avoir combiné et incorporé des éléments musicaux aussi diversifiés, qui viennent de la musique classique, du R’n’B, de la pop, y a sans doute pour beaucoup contribué.

Pacific Mambo Dance – Pacific Mambo Orchestra (2015)

On a été capables de capter une audience extrêmement large, mais nous avons aussi su rester nous-mêmes, par exemple, en gardant intactes nos envies de nous frotter à des morceaux qui constituent pour nous de véritables défis, comme Mambo Rachmaninoff, par exemple.

Mambo Rachmaninoff – Pacific Mambo Orchestra (2021)

Votre premier album, Pacific Mambo Orchestra, a remporté le Grammy Award du meilleur album tropical de l’année en 2013. Un super départ ! Mais on ne vous voit quasiment jamais en Europe… C’est compliqué à gérer, un groupe d’une vingtaine de musiciens ?

Là-dessus, il y a des pour et des contre. Du côté des pour, le fait d’avoir un groupe avec un effectif aussi large, qui développe des sonorités qui ne peuvent être créées qu’avec un aussi grand nombre de musiciens, c’est quelque chose de véritablement unique. Du côté des contre, un groupe avec autant de musiciens n’est pas simple à gérer sur le plan économique. Et dès qu’il est question de voyager, ça devient vite compliqué…

« On est vraiment très excités à l’idée de jouer cette année à Tempo Latino… »

Bonne nouvelle, vous serez fin juillet à Vic-Fezensac pour la nouvelle édition de Tempo Latino, le plus grand festival de musiques latines européen. Est-ce que vous avec les arènes, la scène sur laquelle vous allez vous produire ? Qu’en pensez-vous ?

On est vraiment très excités à l’idée de jouer cette année à Tempo Latino ! Effectivement, la scène au cœur des arènes a l’air démentielle et on a plus que hâte de pouvoir présenter notre musique au public français.

Vous partagerez la scène avec Los Van Van. On a une chance de vous retrouver tous ensemble sur scène à la toute fin pour un dernier morceau commun ? Vous seriez alors environ trente-cinq sur scène…

C’est réellement un très grand honneur de partager la scène avec Los Van Van et en effet, on adorerait pouvoir revenir sur scène après leur concert pour une énorme jam session !

Crédits photos : Steffen Kuehn © Ricardo Tellez

Retrouvez ici notre chronique de l’édition 2022 de Tempo Latino.


INFORMATIONS PRATIQUES


Affiche Tempo Latino 2022
  • ÉVÉNEMENT : Festival Tempo Latino
  • LIEU : Arènes de Vic-Fezensac
  • ADRESSE : 18-20 Av. Edmond Berges, 32190 Vic-Fezensac
  • DATES : du 28 au 31 juillet 2022
  • TARIFS : 35.80 € / Pass 3 jours : 86.70 €
  • RENSEIGNEMENTS : www.tempo-latino.com

Quitter la version mobile