Du 1er au 22 octobre. Le Festi’Val de Marne.

Une programmation plurielle… et de belles affiches latines !

Roberto Fonseca (c) Carl Roig
Roberto Fonseca © Carl Roig

Des concerts latins de haute volée vous attendent au Festi’Val de Marne…Mais pas que…En effet, comme chaque année, la programmation offre de belles surprises tant du côté de la chanson française que des musiques actuelles, sans même parler de La JIMI, le grand rassemblement des structures indés ou du Refrain des gamins qui fera le bonheur des enfants.


Un festival pour tous

C’est à partir du 1er octobre prochain que le Val de Marne s’offre trois semaines de festivités. De Vincennes à Ivry, de Fontenay à Sucy-en-Brie tout en passant par Arcueil, Créteil, Villejuif ou Vitry, ça va secouer sérieusement ! Mais surtout, il y en aura pour tout le monde, à commencer par les enfants.

Avec le Refrain des gamins, c’est sont près d’une vingtaine de spectacles qui leur sont spécialement destinés et l’incontournable Aldebert sera de la partie, bien évidemment !

Les professionnels du spectacle ont eux aussi leur propre rendez-vous, La JIMI, sous la forme d’un salon, mais aussi de tremplins musicaux et de concerts indés. La triple affiche le 9 octobre au Hangar à Ivry rassemblant Lofofora, Pogo Car Crash Control et le très créatif duo belge énervé La Jungle risque fort de faire salle comble !

Teaser du Festi’Val de Marne 2021

Les artistes latins

Du piano cubano, de la saudade brésilienne, du fado, du kuduro, il y en aura pour tous les goûts ! Rendez-vous le 1er octobre à Chevilly  pour se plonger dans l’univers onirique et spirituel de La Chica qui présentera sur scène son second album, La loba. Plus organique que son premier opus, La loba est une ode aux flâneries intérieures, mais qui fouille aussi dans les recoins les plus sombres de nos âmes. Entre bruissements électroniques, piano, arrangements classiques et folklore sud-américain, cette jeune artiste franco-vénézuélienne tisse depuis maintenant cinq ans un univers qui n’appartient qu’à elle.

Vidéo de La loba par La Chica

Tout aussi talentueuse et fascinante, la brésilienne d’origine mais française d’adoption Dom la Nena sera à Arcueil le 5 octobre. Tutoyant le succès depuis son premier album Ela (2013), elle a su conquérir un nouveau public grâce au duo folk qu’elle forme avec Rosemary Standley, Birds on Wire. Sur scène, Dom la Nena et ses arabesques de violoncelle distillent une ambiance intimiste unique, où la saudade se nimbe de lumière et vous emporte irrésistiblement. Magique.

Rendez-vous ensuite le 10 octobre à Alfortville pour applaudir à tout rompre le génie du piano cubain. Que dire sur lui que nous n’ayons déjà écrit ? Ces dix dernières années, Roberto Fonseca a enchaîné les albums dans un refus du surplace qui défie l’entendement. S’il connaît sur le bout des doigts toutes les ficelles de l’âge d’or de la musique cubaine, le maestro prend un malin plaisir à emprunter les sentiers de traverse, comme en témoigne Yesun, son dernier album sur lequel il s’essaye même au reggaeton. On ne le surnomme pas le Herbie Hancock de la Havane pour rien !

Yesun par Roberto Fonseca

Dans un registre plus feutré, le festival accueille également une icône du fado contemporain en la présence de Carminho. À l’instar de son compatriote António Zambujo, la fadista lisboète maîtrise à la perfection son art et assume pleinement son penchant pour les harmonies brésiliennes. Son passage à La Cigale en 2017 pour un tour de chant entièrement dédié à Tom Jobim nous avait particulièrement enthousiasmé. Rendez-vous cette fois le 10 octobre à Champigny-Sur-Marne pour la voir !

Enfin, cardiaques s’abstenir, c’est Pongo, la nouvelle reine du kuduro qui viendra clôre les débats le 22 octobre à Gentilly. Repérée à l’orée des années 2010 grâce à ses explosives collaborations avec le collectif lisboète Buraka Som Sistema , la chanteuse angolo-portugaise s’est depuis affirmée comme l’une des artistes les plus spectaculaires en live.  Un concentré d’énergie et de bonnes vibrations qui vous laissera aussi heureux que ruisselant de sueur !

Kuzola par Pongo

Les autres temps forts du festival

Si vous aimez la chanson française de qualité, le Festi’Val de Marne a tout pour vous séduire. Nous ne pouvons que vous conseiller d’aller faire un tour sur le site du festival pour apprécier toute l’étendue de sa programmation.

Vous y retrouverez ainsi des artistes confirmés, comme Cali, Gaétan Roussel, Oumou Sangaré, Camélia Jordana, Frànçois & The Atlas Mountain, Fatoumata Diawara, Olivia Ruiz, Bombino, Karimouche, de jeunes étoiles montantes comme Yseult, Ladaniva, Kimberose, Tim Dup et d’autres encore, plus confidentiels, mais qui seront peut-être les futures stars de demain !


FICHE FESTIVAL


Affiche du Festi’val de marne 2021
  • Artistes : Roberto Fonseca, Pongo, Dom la Nena, Carminho, La Chica…
  • Dates festival : Du 1er au 22 octobre 2021
  • Lieux : divers lieux à travers tout le Val-de-Marne
  • Tarifs : concerts : 12-20 € / jeune public : 6-10€ / La JIMI : 10 €
  • Renseignements et réservations : Festi’Val de Marne

Quitter la version mobile