Appelez-moi Cassandre de Marcial Gala

Quand les Caraïbes rencontrent la Grèce antique

Portrait de Marcial Gala
Portrait de Marcial Gala / © M. Berger

Tout est dans le titre. Dans son dernier ouvrage, l’écrivain Marcial Gala nous livre l’histoire de Raúl Iriarte, un jeune cubain qui, pour être accepté et se construire, cherche à se donner une nouvelle personnalité. Il choisira Cassandre, la belle princesse de Troie, qui prophétise la chute de la cité bien que personne ne l’écoute.

Tout comme Cassandre, Raulito, un jeune sensible et rêveur, voit l’avenir. Il s’est pris d’affection pour ce personnage en découvrant L’Iliade. Passionné par la lecture, il se réfugie dans les livres, en particulier dans la littérature et la mythologie grecque qui façonnent dès lors son univers. 

« Mon premier poème, je l’ai composé un après-midi où la pluie tombait aussi dru que mes mauvaises pensées. Je venais de terminer la lecture de L’Iliade quand soudain l’air de ma chambre est devenu sombre et spasmodique, les murs de la pièce se sont éloignés les uns des autres et j’ai distingué des demi-colonnes sculptées dans la pierre… là où il n’y avait que le plafond bas, lisse, sans fioritures d’un immeuble d’architecture soviétique, j’ai vu un ciel presque aussi bleu que celui de Cuba. Devant moi se tenait un jeune homme au regard intense, hâlé et nu à l’exception d’un morceau de tissus qui lui cachait le sexe. Il me regardait avec une extrême malveillance et, sans qu’il se présente, j’ai su que c’était Apollon. »

Appelez-moi Cassandre de Marcial Gala © Que Tal Paris ?

Entre l’ile caribéenne, la guerre d’Angola et la guerre de Troie, voici un roman fascinant signé par l’un des jeunes représentants du réalisme magique. 

Crédits photos : M. Berger (Portrait Marcial Gala)


INFOS ÉDITEUR


Couverture du roman Appelez-moi Cassandre de Marcial Gala
  • Titre original : Llámenme Casandra
  • Auteur : Marcial Gala
  • Langue originale : espagnol (Cuba)
  • Traduction : François-Michel Durazzo
  • Publication : août 2022
  • Éditeur : Zulma
  • Pages : 288

 


Quitter la version mobile